In Aménagement paysager, Génie civil

L’usage des premiers murs de soutènement remonte à l’antiquité. Construits pour des usages agricoles sur des terrains pierreux et en pente, ils servaient principalement à protéger les grands édifices bâtis sur les terrasses. À ce titre, les temples incas constituent un parfait exemple. 

À quoi sert le mur de soutènement?

Aujourd’hui, dans tout projet d’aménagement paysager, le mur de soutènement constitue un élément de base, tant pour les terrains résidentiels que commerciaux. Utilisé principalement pour retenir la terre ou d’autres matières poudreuses ou granuleuses, il est particulièrement utile pour les terrains en pente, plus à risque de connaître des glissements ou des affaissements. On l’utilise donc souvent pour aplanir un sol dont le relief est irrégulier. Employés également dans un but esthétique, les murs de soutènement permettent de créer des reliefs ou de mieux structurer et optimiser votre espace. 

Les avantages du mur de soutènement :

  • Il prévient les glissements de terrain ou de bâtiment;
  • Il solidifie les fondations à risque et les rend plus sécuritaires;
  • Il soutient votre sol été comme hiver;
  • Il embellit votre aménagement paysager;
  • Il hausse la valeur de revente de votre propriété.

Les murs de soutènement sont parfaits pour :

  • Les aménagements paysagers de résidences;
  • Les aménagements paysagers de bâtiments commerciaux;
  • Les aménagements paysagers d’établissements publics;
  • Les jardins privés ou publics;
  • Les parcs, etc.

Construction d’un mur de soutènement : les différentes étapes

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération avant d’entreprendre votre projet de construction. Afin de répondre aux normes de sécurité de base, vous devrez effectuer une étude de sol. Cette étude est essentielle pour savoir quelle charge votre sol peut supporter pour éviter un éventuel glissement de terrain. Un spécialiste en la matière pourra bien vous informer quant à l’état de votre sol, et vous orienter quant aux travaux préalables à réaliser. 

Les différents types de murs de soutènement

Les murs de soutènement peuvent se composer de différents matériaux. On en retrouve donc en acier, en béton, en briques, en pierres sèches, en bois, en moellon (pierre malléable), et même en plastique.

Pourquoi opter pour des murs de soutènement en béton?

Choisir des matériaux de qualité pour la construction de vos murs de soutènement est essentiel pour prévenir les ennuis. En outre, il est important d’arrêter votre choix sur un type de construction qui soit bien adapté à votre terrain.

Selon vos besoins, le mur de soutènement en béton dit « auto-stable » peut constituer un choix intéressant. Construit en béton armé ou en parpaing (matériau de construction utilisé dans le domaine de la maçonnerie), on reconnaît ce type de mur par sa forme en L ou en T renversé. Matériau très économe, le béton est reconnu pour sa grande résistance, sa durabilité et sa capacité à supporter de lourdes charges. 

Autres avantages du béton :

  • Choix écologique et 100% recyclable;
  • Durable dans tous les environnements;
  • Toujours produit localement;
  • Faible coût d’entretien;
  • Résiste au feu, au vent et à l’eau;
  • Résiste à la rouille et à la pourriture.

La construction d’un mur de soutènement en béton nécessite toutefois une grande maîtrise technique, et se doit d’être réalisée par des professionnels.

Mur de soutènement en béton : confiez votre projet à un professionnel

Vous avez besoin des conseils d’un expert pour la construction de votre mur de soutènement en béton? Confiez la planification de votre projet à l’équipe expérimentée de Conception PLHP, spécialistes de l’aménagement paysager depuis plus de 10 ans. Communiquez avec nous pour une estimation dès aujourd’hui!